J'ai assisté au colloque de la ligue des Flandres à l'occasion des traditionnels échanges de vœux. Cette réunion fut l'occasion pour la ligue de nous présenter les nouveaux projets qui seront mis en place progressivement.
Il y a bien des points positifs.... il y a plein de vœux pieux aussi!!!
j'ai entendu beaucoup de IL FAUT, NOUS ALLONS FAIRE..... mais très peu de solutions apportées aux difficultés rencontrées par les clubs ... donc je reste sur ma faim... je ne sais toujours pas COMMENT nous allons faire.... L'accent a été mis sur la culture de la performance au détriment du sport loisir..... les instances dirigeantes semblent oublier que nous sommes des bénévoles et non pas des professionnels.....

la veille j'assistais à une réunion (eh oui encore une lol) sur les orientations de la jeunesse et sport, donc sur les financements des clubs.... changement de nom de la jeunesse et sport puisque vient s'ajouter la cohésion sociale... les subventions seront donc alignées sur  le nombre de licenciés plutôt que sur les résultats... tant que les bénévoles s'occupent des jeunes (et moins jeunes) l'état ne sort pas un sou....
par contre le sport de haut niveau se professionnalise... et cela sera encore encouragé, le conseil général du nord a déjà prévenu qu'il n'avait plus beaucoup de fonds et avec la réforme des collectivités locales cela serait totalement supprimé.
Des entreprises privées seront favorisées pour mettre de plus en plus le pied dans le sport de haut niveau Français.... encore un désengagement de l'état.

Hier soir je participais à une compétition à Aire sur la Lys, dans une magifique ambiance pleine de sympathie, un moment d'échange entre les générations, une solidarité entre tous les tireurs quelque soit leur age, leur sexe et leur niveau de performance, et il y a eu de superbes performances de niveau national... le sport comme je l'aime, le sport que nous risquons de perdre si nous ne sommes pas vigilants. Entre la culture de la performance sportive, le désengagement de l'état à tous les niveaux.... il ne nous restera que les communes pour continuer à faire vivre le sport populaire.... quoique... avec la réforme des collectivités locales nous risquons aussi d'avoir quelques soucis...

Pour une fois je reconnais un brin de pessimisme sur l'avenir du sport en France, qu'il soit populaire ou de haut niveau il faudra être dans l'excellence pour vivre.... et les dirigeants seront de plus en plus amenés à considérer le club comme une entreprise... je pense que nous perdrons quelque chose dans cette affaire.